Manifeste

Vous qui passez par là ne trouverez rien à votre goût si vous êtes à la recherche d’un bon moment entre personnes civilisés, d’une franche tranche de rigolade et peut être même  d’un corps chaud et humide près de vous le soir. Vous êtes ici dans les baffons où ce dressent, tel un affront fait aux Dieux, les vils pêcheurs et vagabonds de l’intolérance. Ici, nul besoin d’idéaux ou de concepts, nous détruisons ces artifices à grands coups de masse. La masse de la désillusion. La masse de l’information. Je ne crois en rien et partout je cherche la vérité. Mais qu’est ce donc la vérité ? Personne ne peux le savoir. Sûrement pas toi. Mais sinon, franchement, il n’y a pas grand chose ici si ce n’est quelques articles écrit d’une main tremblante et analphabète, des récits sans profondeur aucune et, parfois, (toujours) à la limite de la moralité. Des trucs et des choses, des images et des photos, des chroniques de musique de merde et de film minables et une image de ta maman toute nue mon salaud.

Je conçois que ceci n’a rien d’un manifeste, est-ce pour cela que je l’édite après quelques mois ou peut être est-ce seulement pour corriger les fautes d’orthographe majeures repérées?

Non, c’est pour le plaisir.

J’avais oublié de signer en fait.

Charles Kesler Stockton.

Ce n’est pas mon vrai nom hein, tu t’en doute? Vous n’êtes pas stupide toi.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s