Articles Tendancieux/Les Torchons de Charles

Déformation du vocabulaire pour réappropriation vulgaire

Le conflit Israelo-Palestinien est un générateur de discorde, de débats sans fin et de prises de tête plutôt efficace. Prendre position dans ce conflit est presque devenue une revendication politique à part entière. Seulement, depuis quelques temps, je m’inquiète d’une certaine réappropriation des arguments de lutte pro-palestinien ou de certaines critique parfaitement justifiable de la politique colonialiste de l’Israël par des personnes extrémistes et donc par le fait que certain de ces arguments soient désormais affilié à un certain racisme-anti-juif (vous ne me ferais pas dire Antisémitisme… Ah si, bravo!).

Soral, Chouard et d’autres ont leurs idées sur les enjeux et les réalités de la guerre en Palestine, et sur d’autre sujet plus ou moins politiquement tabou. Pas mal d’entre vous ont vu leurs vidéos, leurs sites, entendu leurs opinions pas toujours franchement saines, et pas mal auront retenu leur affiliation parfois non-assumé, parfois totalement, à l’extrême droit ou au moins à une part de l’idéologie de celle-ci. Je ne vais pas tergiverser sur ce sujet ; j’ai moi même mes idéaux, ils ne sont pas politique mais si je doit le préciser pour continuer en paix alors je n’ai rien contre l’immigration, rien contre le multiculturalisme du moment que tout ceci est fait avec honnêteté, non pas par acquis de conscience mais parce-qu’il est tout simplement évident que nous sommes tous des êtres humains et que nous méritons de ce fait tous le même traitement. Tous autant que nous sommes. (Je suis partisan de l’idée que l’humanité n’est en fait qu’un seul corps composé de plusieurs individu interconnecté). Revenons à nos moutons : En réfléchissant à tout ça, je me suis dit : quelle est la meilleure contre-attaque aux arguments pro-palestinien ? la réponse est tout simplement de faire passer ces arguments pour de l’antisémitisme déguisé.

Nous sommes arrivé à un point où on ne peux plus parler de ce que fait le peuple de l’Israël sans brandir l’ombre de la Shoah si bien que nous avons tous, au fond de nous, un peu de mal à dire du mal de l’état hébreux. Ne serait-ce qu’à cause du regard bizarre que vous lance votre interlocuteur quand vous commencez à comparer certaines exactions de l’armée israélienne à des faits similaires commis par les Allemand durant la Seconde ou bien les Américains et les Européens durant la colonisation. En fait, mettre la Shoa sur un pied d’égalité avec n’importe quel massacre majeur de notre histoire (colonies, croisades, génocides etc…) est un acte pouvant être considéré comme du racisme anti-juif. Même l’argument qui place sa spécificité (à la Shoah) en affirmant que ce fût l’unique massacre en vu de détruire une race n’est pas valide au regard des pensées et des actes anti-noir des siècles derniers (le but était bien l’éradication des noirs, sous genre ultime de la race humaine). Alors quand des personnes affiliés à des partis politique très « border-line », voire carrément assumé, émettent leur avis sur le conflit, il est clair que leur opposants iront à l’extrême opposé des idées soulevée par leur argumentaire.

Je veux juste dire aux gens de faire attention, de ne pas tomber dans le piège de la dictature de la morale. Moi, j’ai mes idées sur le conflit Israélo-Palestinien. Je pense, comme beaucoup, que la lutte n’est pas égale comme voudrait nous le faire croire les média, que le conflit n’est pas légitime pour l’Israël mais l’est devenu pour la Palestine (combattre l’envahisseur), de ce que je vois je suis persuadé que les médias font un vrai travail de désinformations vis-à-vis des réalités de la guerre en Palestine. Et bien d’autre chose. Mais est-ce que penser ça fait de moi un nazi ? Maintenant presque car Soral l’a dit. C’est dangereux, très dangereux de faire ça, car bientôt nous ne pourrons plus jamais dénoncer la situation de la Palestine sous prétexte que des racistes ont fait pareil. Moi j’emmerde vos idées politiques à tous, elles ne devraient pas m’empêcher de m’exprimer librement. Vous souhaitez tous vous détacher du conditionnement de l’Empire, vous détachez de vos pensées aliénantes ? Mais commencez déjà par arrêter les petits combats fatiguant, interminables, des batailles contre des effets, jamais contre des causes. Vous vous êtes trompés quand vous avez fait de la Shoah un argument d’autorité sur tous; quand vous avez utilisé cela pour contrôler des gens et attiser leur haine alors que sa devrait servir de leçon au reste du monde, qu’on devrait être plus respectueux, plus moraux, plus humain, et que nous sommes devenues des bêtes immonde aux idéaux tellement hermétiques que nous sommes prêts à nous laisser gouverner par l’Empire des siècles et des siècles encore juste pour continuer à ne pas être d’accord sur la forme. Merde, je me sens dégoûté que même les événement les plus terrible de notre histoire serve les intérêts obscurs de gens immonde et dégouttant. Réveillez vous, vous ne vous rendez même pas compte à quel point ce que vous faites est dangereux car peut être qu’un jour le gouvernement de l’Israël dirigeront les Palestiniens dans des trains en direction de chambres à gaz et ont laissera faire. Si vous pensez que les résistants étaient des héros et que les gens approuvaient leurs idéaux alors vous vivez dans un beau monde. Chaque mouvements de résistance à un système répressif, violent et amoral étaient minoritaires, contre la pensé unique, ce n’était pas cool et à la mode comme certain ont l’air de le croire. Vous êtes la masse aveugle, de ceux qui n’ont ni collaboré, ni résisté, vous avez juste dormis durant des siècles, hochant de la tête quand vos maîtres quel-qu’ils soient vous le demandaient, vous indignant quand c’était la bonne chose à faire.

L’appréhension que je ressent à poster cet article est bien le reflet d’un conditionnement induit par une mauvaise façon de combattre l’antisémitisme, le vrai.
On peut être critique vis-à-vis de la politique d’un pays sans pour autant en détester ces habitants ou leur religion. Si, si c’est vrai ! Parfois ce qui semble être de l’antisémitisme déguisé n’est rien d’autre que de l’indignation face à des horreurs commises sur des gamins et des femmes au travers d’une guerre illégitime motivée par des textes religieux (on est où la ? Au temps des croisade?).

Alors, à moins que la vie des arabes soit moins importante que celle du reste du monde, c’est vous qui faites preuve de radicalisme et de racisme.

Charles Kesler Stockton, qui assume l’entière responsabilité de ces propos car ils n’ont absolument rien de provocateurs ou de mal placé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s