Articles Tendancieux/Les Torchons de Charles

Internet: Outil efficace contre la Mondialisation?

 

 Il est indéniable que la mondialisation, au même titre que les nations du monde, a beaucoup évoluée avec l’arrivée d’internet. Toute la structure économique s’est modifiée et les connexions entre tous les échanges financiers, la gestion des entreprises, de leur ressources, passe par l’internet. Il est clair qu’une coupure de celui-ci provoquerait LA plus grosse catastrophe économique de l’histoire de l’humanité. Mais passons ; vous le saviez déjà.

Aujourd’hui, je voudrais m’intéresser au risque que le net pourrait représenter pour la mondialisa­tion. Avant la démocratisation des ordinateurs, puis d’internet, les échanges mercantiles étaient effectivement mondiaux; mais les effets néfastes de cette globalisation des ressources ont toujours été locaux et c’est bien sur cette notion d’éloignement qui a facilité l’idée, dans les esprits des occiden­taux, de la légitimité de cette globalisation.

Seulement, pour vérifier les réels étendues catastrophique provoqué par le pillage incessant des ressources et la dégradation affolante de l’environnement des pays colonisés par nos industries sans état âme, il fallait aller soi même sur place au risque de revenir les deux pieds devant dans l’indiffé­rence la plus totale. Si nous connaissons désormais; ou plutôt, il est désormais facile pour un citoyen lambda de savoir, si il le souhaite, les conditions réelles qui ont fait de l’Afrique et de l’Amé­rique latine des pays sous développé, ce n’était pas le cas il y a 20 ans. Alors, effectivement, des reportages ont déjà été tournés, des films critiques vis-à-vis des instances mondialistes ont défrayés quelques peu la chronique ; mais il est facile de voir un film une fois, de s’indigner, et puis d’aller bosser. Les populations victimes de la mondialisation elle n’ont jamais eu d’autre choix que de la fermer ou de tâter du bâton.

Mais Facebook est né !Plus sérieusement, la démocratisation de l’outil internet est une des plus fabuleuse chose de notre histoire. Certain trouveront peut être que j’abuse mais ces personnes ne voient dans internet qu’une extension de la télévision. Ce qui est faux. C’est un outil parfait dans la transmission et réception d’information. Il permet de connecter deux personnes éloigné mieux que ne serait le faire le télé­phone ou le courrier, et c’est grâce à cet outils que les humains eux aussi ce sont mondialisé, inter­connecté, et ont commencé eux aussi, leur libre échange.

Et nous voilà maintenant avec la possibilité de voir un reportage non seulement dix ou vingt fois mais également de le partager, le diffuser, le rendre visible et populaire. Les ONG présentent dans des pays touchés sévèrement par la mondialisation peuvent, en temps réel, transmettre vidéo, pho­tos, articles sans que ce contenu informationnel ne soit intercepté, transformé, censuré par l’ordre et les mass-media à sa botte.  Alors bien sur, il est nécessaire de connaître les réseaux intéressant, ceux diffuseurs d’informations valides. Beaucoup reproche au net la diversification des avis, le trop plein d’informations contradic­toires. Mais ce n’est qu’un simple reflet des pensées humaines, chacun pense différemment, chacun croit en ce qu’il pense être juste, alors, comme dans la vie, il faut sur le net trier l’information, l’ana­lyser, et surtout tenter, avec les autres personnes intéressés, de débattre et d’extraire le vrai, ou plutôt ce qui pourrait être accepter comme vérité car, encore une fois, chacun a sa propre vision condition­née des choses et tout n’est de ce fait que subjectivité.

Est-ce que cette possibilité nouvelle va permettre un rapide changement d’état des lieux ?

Non, pas à court terme, ni à long terme si nous laissons l’Empire voter des lois menaçant la neutrali­té du net et sa liberté de parole et de circulation des données; mais il est indéniable que cet outil per­met désormais à toutes les tranches de la population de s’exprimer, de débattre et d’ouvrir les yeux sur la souffrance que porte en son sein la mondialisation. L’instantanéité du transfert d’informations apporté par les nouvelles technologies interconnectés rend désormais possible une forme de regrou­pement d’idée pouvant par la suite se transcrire par un soulèvement dans la réalité contre le Système Démocrate Capitaliste.

 

Charles K. Stockton

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s