Articles Tendancieux/Les Torchons de Charles

Lois Internet: Quand la liberté de partage devient criminelle.

Pourquoi les lois anti-PeerToPerr et de régulation d’Internet sont des lois liberticides?

L’acharnement dont font preuve les autoritées gouvernementales contre le libre échange des données (protégées ou non) et le « piratage » de la culture via le PeerToPeer
ou le streaming vient d’un désir séculaire des puissances à empêcher l’accès des citoyens à la culture. En effet, l’Empire pensent que seuls les personnes
ayant l’argent necessaire ont le droit d’acceder à la culture ou aux logiciels de pointe. Les couches de populations les plus pauvres ne doivent pas détenir de
conaissance et encore moins avoir les moyens de dévelloper des alternatives libre et modifiable par tous. C’est encore les corporations et les majors qui détiennent
les cordons de la bourse culturelle et seul leurs avis et leurs envies personelles, et non celle des utillisateurs, priment. Prennont Megaipload; si la raison
officielle de l’arrestation de King Dotcom est la distribution de données copyrightés il suffit de creuser un peu pour s’apercevoir que celui-ci allait
mettre en ligne un service de plateforme musicale qui serait accès sur une rétribution à 99% de l’artiste et sur le télèchargement libre, mettant en danger
certain les majors, comme universale qui se verrait perdre le monopole, et par la même occasion, des millions.
Ce qui me choque le plus c’est le déni total des masses face à ses exmples d’entraves à la liberté, ils avalent les couleuvres que leur lançe les mass-médias,
des mots comme pirate, pédopornographie, vols, hacking, réseaux organisées préservant le climat de peur face au masses rapport à l’Internet.
Bien sur, des gens se lévent contre ces abheration, signant des dizaines de pétitoon, manifestant et allant plaidoyer à la cours des droit de l’homme, empêchant de
justesse la signature de lois mettant en grand danger les libertées individuelles sur internent et dans la vie réelle, mais nos chers députés et élus ont trouvé une
belle parade. Ils votent à huis-clos, dans le dos des foules et signent discrétement leurs arrangements, lobbys et pollitique mains dans la mains.
Cette démarche est une violation directe de nos contitutions fondamentales et les gens devraient ouvrir les yeux sur ce qui se passe autour d’eux au risque de se re-
-trouver dans une société totlitaire, surveillées, elitiste ( ah zut on me dit que c’est déja le cas) et ulktra-contrôlée. Et non ce n’est pas la crainte infondée d’
un conspirationiste lisant en boucle 1884 d’Orwell mais une simple vérification de faits. Quand les logiciels libre auront disparu, que l’accès à la libre culture
aura disparu, quand les mails seront lus avant d’arrivé à leur destinataire, quand les gens seront pucé et les caméras capable de reconaitre un visage ainsi que les
comportements dangereux, quand notre société sera un savant mélange de Minority Report, 1984 et Soleil vert ont se dira: Ben pooourquoi? Ou pire encore: Si t’es pas
content, va au congo!
D’accord, j’irais, mais pour former une bande de terroristes et de pirates afin de foutre le boxon au pays des avinés.

Charles k Stockton

Publicités

2 réflexions sur “Lois Internet: Quand la liberté de partage devient criminelle.

  1. Bonjour M.Kesler. Je trouve vos commentaires extremement juste. Je pense que cependant vous avez commis une petite erreur au niveau de vos sources litteraires quand vous citez le livre de G.Orwell, le titre est 1984 et non 1884 si je ne mabuse.
    Bonne continuation a vous et je pense qu’il serait interessant que vous ecriviez un article sur les asiatiques. Sur ce, bon vent.

    • Cher Romanouille, je vous remercie de souligner cette erreur, je vais de ce pas la correctionner (et non corriger). Surement mon esprit était il trop perturbé par quelques délicatesses asiatiques, je promet d’arrêter de me faire plaisir lorsque j’écrit mes articles, cela évitera toute erreur.
      Merci et bonne journée, je vous promet un article sur les bridé d’ici moins d’un an.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s